top of page
Rechercher

L'ÉTERNITÉ SE RAPPROCHE À LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

Dernière mise à jour : 31 janv.

ET L'ÉTERNITÉ QUI SE RAPPROCHE À LA VITESSE DE LA LUMIÈRE NUIT ET JOUR ; BIENTÔT ELLE M'ENTRAINERA DANS LES ESPACES DU TEMPS ET J'AI PEUR UN PEU ...

Vous voyez avec quoi je jongle sur ce blogue ? C'est sur d'ici 10 ans je serai probablement encore avec vous, probablement ! Mais ce que vous ne savez pas encore sur ma vie, c'est que je suis prédisposé à mourir un peu plus jeune que la moyenne de la durée de vie d'aujourd'hui ! Pourquoi ? Cela a été diagnostiqué par la médecine. Je ne dis pas que cela se produira inévitablement, mais la génétique dans ma famille aura probablement raison ou dans le cas contraire je remercierai les astres d'être bien enlignés dans ma ligne de vie.

Le problème est simple. Il ne faut pas remonter très loin dans mon arbre généalogique pour exposer cette hypothèse du temps de vie qu'il me reste !

Du côté de mon père cela pourrait venir brouiller les cartes, car ma grand-mère et mon grand-père du côté de mon père sont morts relativement vieux . Tous les deux sont morts après 80 ans . Mais du côté de ma mère... cela, ce complique, un peu, beaucoup ! Mon grand-père est mort avant 75 ans . Ma grand-mère est décédée d'une maladie très rare à la naissance de ma mère . Mon père est mort du cancer des poumons avant 75 ans et le diabète lui a causé bien des torts . Ma mère est décédée très jeune comme sa mère à l'âge de 49 ans d'un cancer . Elle s'est battue pendant 5 ans . Donc, elle a été diagnostiquée à l'âge de 44 ans . Pendant ces 5 années elle m'a vue me marier, avoir un enfant qu'elle a pris dans ses bras . Et elle a su que ma première femme allait avoir un deuxième enfant . Mais elle est décédée a 49 ans en pleurant l'injustice de son Dieu . Mais vers la fin de sa vie, elle lui a pardonné en récitant une parole de Jean : Mon Seigneur est mon berger .


Alors voilà à quoi je suis confronté, je ne dirais pas à tous les jours, mais une petite voix me parle souvent et me rappelle que le chemin pourrait prendre fin d'ici les 10 prochaines, si l'éternité en a décidé ainsi ! Cela me donnerait le chiffre magique de 74 ans . Je trouverais cet âge honorable vu l'enlignement de ma ligne de vie . 75 seraient aussi un chiffre plus rond.... ( rire).

De toute façon déjà qu'avec mes vieux os qui me donnent du mal depuis 8 ans, je ne veux pas finir comme un vieux grincheux dans une chaise roulante, tassé dans un coin parmi tant d'autres ! Les gestionnaires donnent le nom à ces endroits : Millieu de vie ! (rire) Comment peut-on rendre un endroit agréable pour une fin de vie quand ceux qui ont la tâche de s'occuper d'une personne sont minutés sans aucune marge de manœuvre . Non ce n'est pas un milieu de vie ! Les petits vieux ne doivent pas coûter trop cher ! je ne vais pas écrire un mot de plus sur les conditions humaines pour ceux qui vivent leur fin de vie dans ces institutions gérées par nos politiciens aux discours mensongers . J'y ai travaillé pendant 36 ans ! Je pourrais écrire un livre sur ce sujet.





Mais revenons plutôt sur l'âge honorable de mes 75 ans !

Décider que l'on ne veut pas vivre vieux en ne suivant pas le modèle requis par la santé publique c'est un peu comme recevoir l'aide médical à mourir ! Pour ma part ce qu'il me reste à vivre en termes d'année sera de profiter de chaque moment qui passera d'ici la fin . Décider qu'on ne veut pas vivre vieux c'est un choix comme décider de ne pas avoir d'enfant, c'est décider qu'on ne suit pas le 10% des gens qui finissent dans les centres des services sociaux de leur région . C'est décider de vivre intensément le reste de ma retraite en sachant qu'il n'en reste pas beaucoup, mais qu'il me reste encore assez de temps pour faire la paix avec la vie !

C'est vrai que la sagesse ne s'acquit pas à 10 ans, 16 ans, 20 ans 30, 40, 50, 60 ! Malheureusement ou heureusement on a plein d'émotions à traverser avant de faire la paix avec notre passage sur cette belle planète .

Moi j'ai dû affronter quelques démons dans les dernières années avec mes problèmes de dos chroniques. J'ai du passé par quelques années d'acceptations avant de planter mon drapeau et de me dire : Et voilà la grande expédition s'arrête ici . Tu n'as plus besoin de chercher mieux ou différent . Ce que j'avais déposé dans mes bagages allait être suffisant pour mettre les pièces de mon puzzle ensemble les unes aux autres pour comprendre à ma façon l'énigme pour m'ouvrir avec mes forces et mes faiblesses aux frontières de l'éternité !



Je voulais exprimer comment je percevais cet horizon un peu tabou de ma génération . Je sais certain vont dire c'est égoïste de penser comme cela, d'autres diront que c'est un choix, certain iront jusqu'à dire que c'est un suicide ! Moi je dis qu'il faut être courageux pour regarder la mort droit dans les yeux . La repousser implique trop de souffrances et d'acharnements .

Mais pour voir cette réalité, il faut être rendu à cette étape de la vie . ! Lorsque je fais mes séances de méditation, je fais la paix avec le négatif et le positif ( l'ennuie et le merveilleux, l'inconnu et la beauté du monde, mon passé et mon présent ) . Lorsque je m'abandonne et que je laisse entrer la paix, mon esprit est déconnecté des tous mes membres . Je suis en apesanteur, je suis à la frontière de l'éternité.




Mon vaisseau






21 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Seul

1 Comment


UN AUTRE JOUR DE DONNÉ QUE JE PRENDS COMME PRÊTÉ QUI SAIT CE QUE DEMAIN M'APPORTERA !🎶



Like
bottom of page