top of page
Rechercher

BLOG DE DÉCEMBRE

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023




Quand décembre revient que la neige neige que chante Robert Charlebois . Ah! que la neige à neigé ! dans un poème d'Émile Nelligan . Et oui décembre vient tous nous chercher à un moment dans ce mois chargés de souvenirs heureux pour certain et pour d'autres ne serait-ce que la nostalgie des années qui passent en ces fêtes de fin d'année, décembre que l'on le veuille ou pas vient déposer dans notre esprit une étincelle qui ne demande qu'à briller en chacun de nous . Certain d'entres nous sont emportés par la magie des fêtes dès le premier du mois de décembre . Le sapin de noël une fois allumé vient déclencher l'esprit de noël . Les enfants pour ceux qui ont la chance d'en avoirs viennent alimenter le mouvement ! Surtout quand ils sont de très jeune âge . Moi j'étais heureux de leurs transmettre cette tradition vieille de quelques décennie déjà .

Pour moi ce sont mes souvenirs ! Je me rappelle encore comme si c'était hier . Nous étions pas des gens très fortuné à l'époque . Nous n'avions qu'un seul salaire , mais moi mon coeur était riche en création pour faire naître dans leurs yeux des étincelles .

Avec toute cette neige que nous recevions à Sainte-Julienne je pouvais décorer la cour de montagne pour la glisse . Des forts , des montagnes , des glissades et le tout sur un fond de musique de noël que je diffusais sur une radio cassette !

Les enfants s'amusaient pendant des heures ! Danaëlle avait donné un nom à un des monticules que j'avais monté . La montagne des rêve ! Du haut de ses trois pieds et de ses trois ans ses yeux s'illuminaient avant d'escalader cette montagne qui lui prenait un temps fou avant d'atteindre le sommet , mais elle était fier au sommet et une luge l'attendait comme récompense à ses efforts . ,Tapoté, pelleté, tapoté pour enfin sculpté des marches pour qu'ils puissent monter et recommencer c'était ma récompense de l'entendre de rire en dévalant la pente . Nous pouvions rester des heures au grand froid sans se plaindre et s'amuser, tantôt dans une igloo, tantôt sur un monticule où était érigé un mur avec des formes qui ressemblaient à des murs de chateaux forts !

La cour était décoré d'un sapin en forme de lumières et sous l'avant toit qui faisait le tour de notre petite chaumière, comme j'aimais me le dire dans ma tête .

Et puis Benjamin est venue se greffer dans notre petite cour ! Lui se qui le fascinait c'était les soldats du moyen-âge . Les épées, les chateaux, les batailles venaient ajouter au décors de la cour un autre sens et Danaëlle ne donnait pas sa place car la montagne de rêves n'a jamais été conquis par Benjamin ! Le jeu était simple, celui qui réussissait à gravir la montagne et à garder le sommet de toutes attaques, de tous les flans, celui-là était roi de la montagne de rêve !

Mais Benjamin n'a jamais baissés les bras malgré les deux ans qui le séparait de sa soeur . Mais les glissades, les igloos, les bonhommes de neiges les rassemblaient toujours et ils aimaient décorer, meubler de présentoir garnis de gamelles, assiettes, couteaux de branches de sapins pour le confort et je ne sais plus quoi encore, mais se rassembler pour le gouter était un moment privilégié où je pouvais leurs raconter des histoires parfois un peu trop dramatique, car j'adorais faire naître dans leurs visages, la magie, le fantastique, la peur, le courage et l'aventure !

Je me suis bien amusé avec eux et je pourrais vous en raconter jusqu'au temps de la pré-adolescence avec des histoires du cap-de-roc qui se trouvait à quelques kilomètres de la maison où l'on marchait dans les bois hiver comme été pour allez l'escalader . C'était toute une expédition ! Et bien des ami(e)s se sont greffées à notre compagnie .

Mais ce que je retiens dans toutes ces souvenirs, malgré leurs caractères de Breton ils sont su embarquer dans mes folies et j'espères que ses souvenirs leurs ont permis de leurs apporter quelques choses d'utiles tout au fond de leurs coeurs .

Toutes ces années sont gravés dans ma mémoire et dans un autre blog je vous partagerai d'autres aventures, comme l'histoire du tipi ! »Le cap-de-roc ! Le camping ! Les feux de camp ! Les voyages en Bretagne, pays de leur mère ! Et je ne vous ai pas raconté mes histoires avec Léa ma petite fille mais qui est grande tellement gigantesque à l'intérieur !




Les voici tous réunis










30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Seul

Comments


bottom of page